21 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX ET 8 LOGEMENTS EN ACCESSION MAITRISEE + ATELIERS D’ARTISTE

ZAC ARRAS EUROPE / LOT 1B, LILLE (59)

RT 2012 -10%

Infos

Maîtrise d’ouvrage : ​SIA HABITAT & ESCAUT HABITAT
Maîtrise d’oeuvre : ​JTB. architecture (architecte mandataire)
BET : ​​​HDM Ingenierie
Surface HAB : ​​2042 m²
Coût des travaux : ​2 873 000 € HT ​
Mission MOE : ​​Mission de base TCE
Avancement : ​​Chantier en cours

Présentation

L’une des particularités du terrain réside dans ses dimensions puisque la parcelle s’étire sur une longueur atteignant pratiquement 100 mètres pour une largeur de seulement 16 mètres.
Le fait que chacune des 4 limites du terrain soit en contact direct avec l’espace public constitue une autre caractéristique singulière du terrain. L’implantation des futures constructions, mais aussi le rapport de ses façades par rapport aux franges de la parcelle constitue ainsi un enjeu majeur dans la conception du projet. Aussi, une attention particulière est portée sur le traitement de la lisière public/privé.

Le volume capable est interrompu à trois reprises par des failles, générant des porosités visuelles et fonctionnelles atténuant l’effet de barre .
La création de ces respirations permet également de développer des façades ouvertes supplémentaires participant à la qualité et au confort des logements.
Dans ces failles viennent s’insérer les circulations verticales desservant les logements en étage, ainsi que des jardins suspendus offrant des continuités végétales entre la Place et la voie nouvelle.
Chacun des 4 bâtiments est coiffé par une toiture monopente permettant à la fois d’y loger les appendices et autres trainasses techniques, tout en dirigeant les eaux pluviales vers les bassins de rétention localisés dans la bande Ouest de la parcelle, sous les poches de stationnements.

L’intégration des places de stationnements (21 au total) sur la parcelle constitue un des enjeux majeurs du projet. Aussi le projet regroupe les stationnements dans trois «cours urbaines» venant se glisser partiellement sous le volume bâti, au droit de chacune des failles créées. Cette disposition permet à la fois de limiter les accès, de proposer un traitement clairement identifié de la limite public/privé, et surtout d’offrir d’avantage d’espaces libres (végétalisés) profitant au confort et à l’intimité des habitants (enchaînement de jardins privatifs et collectifs).

Une attention particulière est portée au traitement des coursives. Ainsi, celles-ci viennent s’engraver subtilement dans le volume bâti, proposant de la sorte une intégration discrète et offrant majoritairement des circulations extérieures collectives abritées (couvertes).

Les 6 ateliers d’artistes, à chaque fois connectés à un logement adjacent ou au-dessus (relié par un escalier intérieur privatif), s’ouvrent sur la Place, permettant ainsi de participer à l’animation de celle-ci. Leurs façades principales, tournées sur la Place, seront généreusement ouvertes par de larges baies vitrées, afin d’offrir la luminosité nécessaire à cet usage spécifique.