44 LOGEMENTS LOCATIFS LIBRES

34 RUE DES BERGERES, LES ULIS (91)

BBC Effinergie (RT 2005) + H&E profil A

Infos

Maîtrise d’ouvrage : ​FONCIÈRE LOGEMENT
Promoteur : ​​PHILIA PROMOTION
Maîtrise d’oeuvre : ​TECTÔNE (architectes mandataires)
​​​JTB. architecture (architecte co-traitant)
​​​MaO (architecte co-traitant)
Surface HON : ​​4 396 m²
Coût des travaux :​ 6 750 000 € HT
Avancement : ​​Livré en mai 2014
Photographies : ​​Luc BOEGLY

Présentation

Le projet affiche l’objectif énergétique ambitieux d’une consommation annuelle en énergie primaire limitée à 65kWh/m² shon, soit le niveau « Bâtiment Basse Consommation ».
Cet objectif est, dans l’esprit des concepteurs du projet, architectes et bureaux d’études associés, indissociable d’une ambition élevée au niveau de la qualité de vie et de confort. En effet, au-delà des calculs il est impératif pour assurer cette qualité d’usage de prévoir un excellent confort thermique d’hiver, un non moins excellent confort thermique d’été ainsi qu’un accès conséquent à la lumière naturelle. Seule une prise en compte optimale de ces préoccupations garantira à terme l’excellence des performances énergétiques : faible recours à l’éclairage artificiel, absence de climatiseurs sauvages, ressenti confortable en hiver tout en respectant la température de consigne à 19°C.

Le plan masse répond à ces préoccupations tout en s’efforçant de conserver une grande compacité de l’ensemble.
On notera en particulier que les logements en RDC sont tous traversants, ceux en étage tous en double orientation. Dans les étages un appartement sur deux dispose d’une salle de bains en éclairage naturel. L’ensemble des escaliers est éclairé en premier jour et les paliers le sont en second jour.

Le traitement des façades constitue le deuxième dispositif de réponse à la problématique énergétique et de confort. Malgré l’apparence de façades très ouvertes, un équilibre entre plein et vide a été soigneusement recherché. La modénature de façade et les loggias constituent des remparts contre les vents froids en réduisant les effets de convection sur les vitrages. Les volets coulissants et volets roulants permettent de protéger les baies vitrées de l’ensoleillement direct en été.

L’ensemble des planchers est désolidarisé des dalles par la mise en oeuvre de rupteurs de pont thermique.
Par ailleurs, les éléments techniques complètent les dispositifs architecturaux : isolation des toitures et sous face RDC (parking) par 20cm d’isolant, chauffage assuré par le réseau urbain, ventilation simple flux hygroréglable, panneaux solaires thermiques à tubes sous vide permettant un rendement optimum même en position horizontale et permettant de couvrir en moyenne annuelle 50% de l’ECS.

On notera finalement que la faille est/ouest s’agrandit vers l’est pour éviter de provoquer une accélération des vents d’ouest et que les aménagements paysagers – dont une partie significative en pleine terre – contribuent à l’établissement d’un environnement rafraîchissant en été grâce à l’évapotranspiration des plantes.